Informez-vous

Informez-vous sur les nouveaux produits CoroWise™ à base de stérols végétaux, et participez à des enquêtes en vue de contribuer au développement de nouveaux produits.
Inscription

À la une

Couverture médiatique (revues, journaux et télévision) des stérols végétaux CoroWise™.
Afficher les nouvelles

Dites-nous ce que vous pensez

Participer à l'enquêce
 

En bref

Les st豯ls v訩taux, le cholest豯l et les maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires restent la premi籥 cause de mortalit矡ux ȴats-Unis, autant chez les hommes que chez les femmes. Il est g诩ralement admis que des niveaux 諥v豠de « mauvais » cholest豯l LDL repr貥ntent un risque important de maladies cardiaques. C’est un bon d衵t de surveiller son r覩me et de modifier son style de vie, mais souvent, cela ne permet pas d’obtenir des r貵ltats suffisants. Outre les nombreux m裩caments disponibles pour traiter les maladies cardiovasculaires, il existe des alternatives naturelles, telles que les st豯ls v訩taux.

La formation naturelle des st豯ls v訩taux

Tout comme le cholest豯l animal, un exemple de st豯l, est pr貥nt chez toutes les esp碥s animales, le st豯l v訩tal, 覡lement appel矰hytost豯l, se trouve dans toutes les plantes. Les meilleures sources alimentaires contenant des st豯ls v訩taux sont les l覵mes, les graines et les ol蠧ineux. Les st豯ls v訩taux repr貥ntent une cat覯rie de compos豠v訩taux similaires es graisses, avec des structures chimiques comparables elles du cholest豯l. Des 賵des cliniques r蠬is褳 au cours des 50 derni籥s ann褳 ont syst謡tiquement prouv矱ue la consommation de st豯ls v訩taux inhibe l’absorption de cholest豯l et abaisse le cholest豯l LDL de 8 % 5 %. Aucun effet secondaire ni aucune r蠣tion n覡tive n’a 赩 signal秥).

Br絥 赡luation d’efficacit纯strong>

De nombreux organismes de r覬ementation, coalitions d’informations sur le cholest豯l et de chercheurs ind该ndants ont examin矬es donn褳 provenant de nombreuses recherches cliniques et sont parvenus a conclusion que la consommation de st豯ls v訩taux contribue baisser le cholest豯l LDL.

Apr籠avoir pass知n revue les preuves existantes, la FDA am豩caine a conclus qu’il « existait un accord scientifique important portant roire que les st豯ls/stanols v訩taux r裵isaient les niveaux de cholest豯l total et de cholest豯l LDL. » La FDA a autoris矬a diffusion d’une all覡tion relative aux effets sur la sant矤袲ivant la relation entre la consommation de st豯ls v訩taux et la r裵ction du risque de maladies cardiaques. L’all覡tion affirme que « Les aliments contenant au moins 0,65 grammes de st豯ls v訩taux par portion pourront, pour autant qu’ils soient absorb豠deux fois par jour au cours des repas pour une consommation totale quotidienne de 1,3 g/jour dans le cadre d’un r覩me aible teneur en graisses satur褳 et cholest豯l, r裵ire le risque de coronaropathies. »

Les aliments enrichis de st豯ls v訩taux

Les st豯ls v訩taux ont 赩 ajout豠ivers produits alimentaires dans le monde entier, notamment la margarine, les sauces alade, le yaourt, etc. Plus r袥mment, une innovation apport裠par Cargill Health & Food Technologies a permis d’ajouter des st豯ls v訩taux, sans effet n覡tif sur la saveur ou la texture, es aliments et boissons, tels que le jus d’orange, le fromage et les succ裡n豠laitiers.

Les chercheurs de l’universit矤e Californie, Davis, ont administr矡ux sujets de l’賵de 1 gramme de st豯l v訩tal dilu矤ans 236 ml de jus d’orange, deux fois par jour sur une p豩ode de huit semaines. Les sujets incluaient des hommes et des femmes, dont les niveaux de cholest豯l total 賡ient normaux et limites. Le cholest豯l total a 赩 r裵it d’environ 8 %, et le cholest豯l LDL d’environ 13 %.

Conclusions

La n袥ssit矤’abaisser le cholest豯l est 赩dente et visible. On estime, en effet, que 101 millions d’adultes am豩cains (pr籠de la moiti矤e la population adulte am豩caine) ont 赩 diagnostiqu豠comme ayant des concentrations de cholest豯l total dans le sang limites ou trop 諥v褳 (AHA, 2002a). La s袵rit知t l’efficacit矤es st豯ls v訩taux ne sont plus 謯ntrer. La commercialisation d’aliments enrichis de st豯ls v訩taux s’av籥 un moyen efficace, sans danger et pratique de r裵ire les niveaux de cholest豯l LDL et de diminuer le risque de maladies cardiaques.